paillot


paillot

I.
⇒PAILLOT1, subst. masc.
A.Vieilli. Petite paillasse servant à protéger de l'humidité la literie d'un lit d'enfant. Paillot de balle d'avoine. La literie prend l'air, des paillots, des couvertures déteintes (ZOLA, Nouv. contes Ninon, 1874, p.183).
B.Région. et VITIC. Ados de terre formé entre les rangées de ceps par le premier labour (d'apr. Lar. encyclop.).
Prononc. et Orth.:[], [pa-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. A. 1334 «petite paillasse d'enfant servant aussi de siège» (Inventaire des biens ... hôtel de Quatremares ds HAVARD t.4, p.19b). B. 1721 vitic. (L. LIGER, La Nouvelle Maison Rustique, t.2, p.435 d'apr. M.-R. SIMONI-AUREMBOU ds R. Ling. rom. t.38, p.497, note 1). A dér. de paille; suff. -ot. B est peut-être une altération, à l'aide du même suff., de pailluel «mur de terre et de paille hachée» (1re moitié XIIIes. ds T.-L.; suff. -iolu, -eul), cf. a. pic. pailloleur «maçon qui construit un pailleul [mur de bauge, de terre mêlée avec de la paille hachée]» (1304 ds GDF. Compl.) et d'autre part pailloter «garnir de torchis» et paillotage «mur de torchis» (1612 et XVIes., ibid.). Bbg. QUEM. DDL t.14.
II.
⇒PAILLOT2, PAILLOL, subst. masc.
HISTOIRE
A. —Soute à biscuits d'une galère, où était logé l'employé aux écritures. (Dict. XIXe et XXes.).
B. —Forçat employé aux écritures dans les bureaux d'un bagne (d'apr. WILL. 1831). Est considérée comme poste de faveur [pour un forçat] la place de paillot, ou écrivain (SERS, Intérieur bagnes, 1845, p.43). [Il fut porté, au bagne, à Brest, 1833], sur le tableau des grâces (...). Mais, par la friponnerie d'un forçat qui était Paillot chef (...) du bagne, un autre nom fut substitué au sien (AMI DE CLÉMENS ds ZACCONE, Hist. bagnes, t.1, 1876, p.314).
Prononc.:[pajo], [], [-]. Étymol. et Hist.I. Paillol 1382 mar. «fond, plancher de cale de navire» (Comptes du clos des galées de Rouen, éd. Ch. Bréard, p.45: en laquelle galée il faut le paillol de proue, une planche où l'en met le pain en soutte); 1512 pailliau (Inv. de la galère Sainte-Claire, ms. B 1232, f° 11, Arch. Bouches-du-Rhône ds J. FENNIS, La Stolonomie, p.421); 1690 payol (Coupe d'une galère par Passabon ds JAL1); 1877 id. (LITTRÉ Suppl.); 1944 paillol (AYMÉ, Vogue, p.104). II. Paillot 1. 1542 mar. paglot «soute des galères affectée au pain» (BERTRAND DE LA BODERIE, Disc. du voyage de Constantinople, éd. V. L. Bourrilly ds R. Ét. rab. t.9 1911, p.205: Et de biscuit le paglot quasi vuide); 1622 paillo (J. HOBIER, Constr. d'une gallaire ds JAL1: La 4e chambre s'appelle le paillo où se tient l'escrivain avec le pain et le biscuit); att. sous la forme paillo, pallio ds Trév. 1704-71; 1691 paillot (Seconde partie du traitté de la constr. des galères, ms. Paris, Serv. hist. de la mar., 134 [1486], f° 76 ds J. FENNIS, La Stolonomie, p.421); 2. 1842 id. «forçat employé aux écritures» (Ac. Compl.). I terme du Bassin méditerr.: cat. pallol (XIIIes. ds COR.-PASC., s.v. pañol; 1331 ds ALC.-MOLL), ital. pagliuolo (1. Naples: XIIIes. lat. médiév. a paliole, VIDOS, p.500; 1460 de palleolis, ibid.; 2. XVIes. [?] a. génois pagliolo, génois mod. paggiêu, ibid.), port. payol, paiol (1456 ds MACH.; 1508 ds JAL1), esp. panol (1539 ds COR.-PASC.), le prov. n'est relevé qu'à l'époque mod. (MISTRAL). Étant donné l'orig. des 1ers ex. (à l'Arsenal de Rouen où les Génois travaillaient en nombre; puis en Provence au début du XVIes.) et l'ancienneté du mot dans le domaine ital., il est probable que le génois est à la base de cet ensemble. Il aurait été une première fois employé à Rouen, serait passé à Marseille, et de là définitivement en fr. L'a. cat. est prob. de même orig. génoise, le cat. étant ensuite passé en esp. et en port., v. J. FENNIS, op. cit., pp.421-424. À l'orig. du génois est un dér. en -olu (-ol) de palea (paille), parce que primitivement, ces cales, abritant des réserves de vivres, étaient, dans un souci d'isolation, jonchées de paille. L'esp. a subi l'infl. de pano «drap», une étoffe étant également susceptible d'isoler les vivres du sol, ou de pan «pain». L'étymon lat. palliolum, dér. de pallium «couverture de lit» (COR.-PASC.) semble moins fondé, étant donné l'habitude, largement répandue au Moy. Âge, de constituer à diverses fins, des assises, des couches, des matelas de paille, v. ce dernier mot. —L'a. fr. connaît le dér. fém. en -ole, de paille: 1. fin XIes. judéo-fr. pail(l)ole «paillette, parcelle d'or» (RASCHI, Gl., éd. A. Darmesteter et D. Blondheim, t.1, n° 762); ca 1280 or en paillole (ADENET LE ROI, Cleomadès, éd. A. Henry, 1343); 2. ca 1200 «brin de paille» (J. RENART, Escoufle, éd. F. Sweetser, 5231); 1231 «grenier à paille» (doc. ds GDF.). II altération de I à l'aide du suff. -ot; l'hyp. d'un empr. à l'ital. pagliotto (1813, DEI) ne semble pas fondée, l'ital. étant plutôt un hapax empr. au français.

paillot [pɑjo] n. m.
ÉTYM. 1334; de paille.
Vieilli.
1 Petite paillasse qu'on met dans un lit d'enfant, un berceau, pour absorber l'humidité.
2 (1721). Régional. En viticulture, Ados de terre formé entre les rangées de ceps par le premier labour.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paillot — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Paillot », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le nom de Paillot est porté par plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • PAILLOT — n. m. Petite paillasse qu’on met dans le lit d’un enfant. Paillot de balle d’avoine …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • paillot — (pa llo, ll mouillées) s. m. 1°   Très petite paillasse qu on met par dessus la grande dans un lit d enfant, pour empêcher l humidité de pénétrer dans la dernière. 2°   Terme de marine. Forçat employé aux écritures.    Nom qu on donnait, sur les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Paillot de Montabert — Jacques Nicolas Paillot de Montabert Pour les articles homonymes, voir Paillot. Jacques Nicolas Paillot de Montabert (1771 1849) est un artiste peintre …   Wikipédia en Français

  • Sandy Paillot — Football player infobox playername = Sandy Paillot fullname = Sandy Paillot height = height|meter=1.90 nickname = dateofbirth = birth date and age|1987|2|27 cityofbirth = Lyon countryofbirth = France currentclub = Grenoble clubnumber = 3 position …   Wikipedia

  • Justin Paillot — Pierre Gaspard Chaumette Nacimiento 24 de julio de 1828 Soye Fallecimiento 4 de noviembre de 1891 …   Wikipedia Español

  • Jacques-Nicolas Paillot De Montabert — Pour les articles homonymes, voir Paillot. Jacques Nicolas Paillot de Montabert (1771 1849) est un artiste peintre …   Wikipédia en Français

  • Jacques-nicolas paillot de montabert — Pour les articles homonymes, voir Paillot. Jacques Nicolas Paillot de Montabert (1771 1849) est un artiste peintre …   Wikipédia en Français

  • Jacques Nicolas Paillot de Montabert — Pour les articles homonymes, voir Paillot. Jacques Nicolas Paillot de Montabert (1771 1849) est un artiste peintre …   Wikipédia en Français

  • Sandy Paillot — Pour les articles homonymes, voir Paillot. Sandy Paillot …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.